Category Archives: Développement des affaires

Le 7e ciel de l’entrepreneur

Le 7e ciel de l’entrepreneur

Vouloir partir une entreprise et devenir son propre patron est devenu quelque chose de très convoité aujourd’hui dans la société, surtout parmi les jeunes. Les avantages peuvent parfois sembler incroyablement séduisants. En réalité, ce n’est pas simple et il faut savoir comment se préparer pour faire face à chaque étape de cette aventure. Le succès d’une entreprise peut être mesurée sur une échelle de 7 niveaux.

NIVEAU 0  – “Je songe à devenir mon propre patron”

Vous êtes au niveau “zéro” si vous êtes encore un employé et vous songez à quitter votre travail de 40 heures par semaine et démarrer votre propre entreprise. Votre situation est assez comfortable : un chèque de paye qui rentre aux deux semaines. Même si vous détestez votre patron et que vous n’appréciez pas vos collègues, il y a quand même un chèque de paye qui rentre et qui permet de payer les cartes de crédit, et les dettes. Peu ou pas d’épargne est souvent le cas des employés qui vivent au rythme de deux semaines. Si on remplit notre carte de crédit, on se dit : « De toute façon, je vais la payer le prochain mois. Je n’ai qu’à attendre deux semaines et tous mes problèmes vont se régler ». Si vous avez décidé de devenir votre propre patron, il est temps de changer cette dynamique et passer à l’action.

NIVEAU 1 – “Je définis mon offre de service”

Votre décision est prise et vous commencez à définir la structure légale de votre entreprise. À cette étape vous vous posez les questions suivantes : quel nom d’entreprise choisir ? quel est le produit ou le service que je veux offrir ? Quel est mon marché? quel prix demander ? quelles méthodes de paiements puisse-je proposer à mes clients ?, et ainsi de suite. Si vous vous avez posé toutes ces questions et en plus avez structuré vos réponses, vous avez franchi le niveau 1 du cheminement de l’entrepreneur et vous êtes prêt à passer à la prochaine étape.

NIVEAU 2 – “Je commence à facturer”

Vous avez défini vos produits et vos services, et vous savez à qui les vendre. Une fois vous avez commencé à réellement vendre vos produits ou services, vous êtes arrivé au niveau 2. Maintenant vous recevez de l’argent pour vos services et vos produits et cela signifie que vos clients vous font confiance et vous prennent au sérieux. Votre entreprise a des revenues, … mais combien est-il suffisant pour devenir rentable? Si vous vous posez cette question, vous êtes prêt à passer au prochain niveau.

NIVEAU 3 – “ Je suis rentable”

Une fois vous êtes capable de vendre nos produits et services, l’objectif est de devenir rentable. Faire au moins 1$ de profit après toutes les dépenses et tous les frais que vous avez engagé. Il est important de tenir compte des frais dit “caché”. Certains entrepreneurs disent : « Avec mon entreprise, j’ai aucun frais et aucun coût ». Ce n’est pas vrai. Vous mettez des heures extras pour démarrer votre entreprise. Souvent c’est plus que 40 heures par semaine.  En même temps, il faut continuer à vivre. Il faut quand même payer un loyer, se nourrir, acheter des vêtements. Ces frais de subsistance en plus des coûts directement liés à la production des produits ou des services doivent être prise en compte. Vous avez probablement du matériel informatique à acheter, des licences et des outils à payer, un loyer extra à payer pour le bureau. C’est bien de travailler sur un coin de table de sa cuisine, mais à un certain moment, si vous voulez avoir une vraie entreprise, il vous faut un bureau. Et qui dit bureau dit loyer de plus à payer. Donc, une fois que vous êtes capable de dégager un profit, même un petit, mais réel, vous avez franchi le niveau 3 du cheminement de l’entrepreneur vers le 7e ciel.

NIVEAU 4 – “Mon profit est équivalent à mon ancien salaire”

Au niveau 4 vous vous posez une question sur votre profit cible. Généralement, l’avantage financier est une raison pour laquelle on décide de lancer sa propre entreprise : « Je serai capable de générer autant que je veux ». L’objectif du niveau 4  est d’être capable de faire un profit au moins équivalent au salaire que vous aviez eu en tant qu’employé. Disons que vous aviez un salaire annuel de 60 000$, 80 000$, 100 000$. Calculez le profit net à la fin de l’année pour savoir si vous avez réussi à générer au moins l’équivalent de votre ancient salaire. Si c’est le cas, félicitations! Vous avez franchi le cap du niveau 4.

NIVEAU 5 – “Mon profit est supérieur à mon ancient salaire”

Le niveau 5 consiste à générer un peu plus que ce que vous aviez généré en tant qu’employé tout en ayant une certaine liberté financière. Lorsque vous dépassez le salaire que vous aviez en tant qu’employé, vous augmenté votre valeur sur le marché en tant qu’employé. Vous vous dites “ça a valu le coup de se lancer à son compte”. C’est un moment crucial du cheminement d’un entrepreneur, mais ce n’est pas encore fini. Il reste encore quelques niveaux pour atteindre le « 7e ciel » en tant qu’entrepreneur.

NIVEAU 6 – “Je réduis mes heures en augmentant mon profit et je commence à générer des revenues passifs”

Au niveau 6 vous commencez à analyser vos heures investis dans l’entreprise. Vous mettez probablement 60h, 70h, les fins de semaine incluses? Vous pensez à votre entreprise tout le temps, même pendant les vacances. Donc, vous travaillez pratiquement 24/7. Le piège à ce niveau est de devenir un esclave de son entreprise quand vous n’êtes plus capable de prendre des vacances ou passer du temps de qualité avec votre famille. L’objectif du niveau 6 est de réduire le nombre d’heures consacrées à votre entreprise tout en générant le profit équivalent à votre ancien salaire y compris sous forme de revenue passif. 

Progressivement vous devriez être capable de vous éloigner de votre entreprise pour les courtes périodes (1 à 15 jours) sans que votre entreprise tombe comme une brique. Par exemple, ce n’est pas possible si vous êtes un consultant, car le moment vous arrêtez de travailler, vos revenues se saissent aussi. Les revenus passifs, ce sont des revenus qui sont générés même si vous n’êtes pas à votre bureau en train de travailler. Le gestionnaire en place avec une structure et les processus définis est capable de gérer votre entreprise sans votre présence permanente. En résumé, si vous êtes capable de vous absenter et votre entreprise continue à fonctionner et générer des revenues, vous avez atteint le niveau 6 dans l’aventure de l’entrepreneur. Maintenant vous avez un peu de temps libre et vous êtes comfortable financièrement. Félicitations, vous êtes exceptionnel, car il y a très peu d’entrepreneurs qui sont capables de se rendre jusqu’à là!

NIVEAU 7 – “Mon entreprise roule toute seule”

Le niveau 7 est un niveau ultime de l’aventure de l’entrepreneur. Les entrepreneurs capables de l’atteindre juissent d’une liberté incroyable. À ce niveau vous êtes capable de vous éloigner de votre entreprise et non seulement l’entreprise continue à fonctionner et générer des revenues, mais, en plus, elle est capable de croître. Cela arrive dans les cas très rares. Ici on rentre dans une catégorie “Richard Branson”, le propriétaire d’environ de 400 entreprises. Richard Branson est capable de mettre en place des systèmes qui font en sorte que ses entreprises continuent à croître sans lui. Entre temps, Richard nage autour de son île privée ou passe du temps avec sa famille. Ses entreprises continuent à croitre. On pourrait qualifier cette étape comme un 7e niveau : le 7e ciel de l’entrepreneur. Si vous avez atteint ce niveau, on peut finalement dire que vous avez réussi votre projet d’entreprise et que dès maintenant vous puissiez jouir non seulement d’une liberté financière mais d’une liberté de temps. Vous avez tout le temps et l’argent pour réaliser d’autres projets que vous souhaitez ! Vous êtes arrivé au 7e ciel!